Mon petit journal - n° 35

Publié le par VERO57

simple-woman-daybook-large.jpg

   

 Il y a déjà 3 semaines que je n'ai rien écrit...

Je m'étais pourtant promis d'écrire tous les mercredis et puis voilà encore une promesse que je n'arrive pas à tenir !

Nous voici donc déjà le 21 avril, le printemps semble s'installer et il fait un temps magnifique sur Metz (quoique le vent est un peu frisquet tout de même). Les cerisiers sont en fleurs et les jardins sont vraiment magnifiques en cette saison. C'est ma préférée ; j'aime cette renaissance de la nature et l'été qui s'annonce.

Je suis en congés jusqu'à la fin de la semaine et je vais en profiter pour "glandouiller" un petit peu, mais pas trop quand même, sinon j'ai mauvaise conscience. J'ai tout de même prévu quelques bricoles : nettoyage de la terrasse, des vitres qui donnent sur la terrasse, préparation du repas d'anniversaire de Thibaut (18 ans déjà dimanche), et vendredi une petite séance relaxation-massage avec mon homme... cool...

En tous cas je suis bien contente de ne pas avoir prévu de vacances un peu lointaine... quand je vois le bazar dans les aéroports et ailleurs à cause de ce nuage de cendres volcaniques islandaises, mieux vaut rester bien tranquille chez soi...

C'est  tout de même complètement fou une telle pagaille... et tous ces gens qui rouspètent... Comme ci c'était de la faute des compagnies aériennes... mieux vaut rester coincé dans un aéroport (même si ça doit être pénible) que de risquer un crash. J'espère seulement que la décision de réouvrir les aéroports n'est pas motivée par une histoire de gros sous.... parce que c'est vrai qu'avec 150 millions d'Euros de coût de fermeture par jour... Allez, vilaine comme je suis je vais l'écrire : UN EVENTUEL CRASH COUTERAIT PEUT-ETRE MOINS CHER....

Bon allez, revenons à moi, c'est plus simple :

 

51aHbk7P-WL__SL500_AA300_.jpg

 J'ai commencé un bouquin de Guillaume MUSSO : " Que serais-je sans toi"

C'est pas mal mais sans plus... C'est du MUSSO quoi... un peu toujours la même chose... mais bien écrit donc plutôt agréable.

Gabrielle a deux hommes dans sa vie. L'un est son père, l'autre est son premier amour. L'un est un grand flic, l'autre est un célèbre voleur. Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son coeur. Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie. Ils se connaissent, ils se détestent, ils se sont lancé un défi mortel. Gabrielle refuse de choisir entre les deux, elle voudrait les préserver, les rapprocher, les aimer ensemble. Mais il y a des duels dont l'issue inéluctable est la mort. Sauf si...

Coté ouvrages de broderie, je suis toujours sur l'Ashanti Woman de LANARTE entrecoupé par d'autres petites bricoles que je ne manquerai pas de vous montrer dès qu'elles seront terminées.

J'ai passé le week end de Pâques dans les Vosges, sous la neige et la pluie. J'ai tout de même profité d'une acalmie pour sortir avec mon appareil photo et j'ai trouvé plein de jonquilles (un peu maigrelette je l'avoue) et j'ai fait une jolie photo :

 

jonquilles.jpg

  

Publié dans SIMPLE WOMAN'S DAYBOOK

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article