Mon petit journal - n° 44

Publié le par VERO57

simple-woman-daybook-large.jpg

Il fait un peu plus froid aujourd'hui.

Après quelques jours de grande douceur (plus de 10°), exceptionnelle pour un mois de janvier, l'hiver semble vouloir se réinstaller, ce qui, ma foi, est bien normal pour un 19 janvier ! On nous annonce même de la neige en plaine pour la fin de la semaine. Va falloir ressortir les moon boots !

Pas grave, d'autant que le week end s'annonce assez calme, donc on restera bien au chaud à la maison avec une petite broderie peut être.

Tiens, côté broderie, j'ai terminé hier soir un petit biscornu de Atalie. Je vous le montrerai très très bientôt. Sinon je suis toujours sur l'Ashanti Woman de Lanarte et sur le Chocolat de Lili Points.

Et vu qu'en ce moment à la télé, il n'y a pas grand chose d'intéressant, je devrais avancer un peu. Hier soir je suis tombé sur M6 : "Zéro points de conduite" ou un truc dans le genre. Quelle débilité ! Mais comment les gens peuvent accepter de participer à des émissions aussi abétissantes ? Heureusement que c'est aujourd'hui mercredi ! Et le mercredi, qu'est-ce qu'il y a sur TF1 ? Grey's Anatomy bien sûr et je ne vais pas m'en priver ! Je suis cette série depuis le tout début quand elle était diffusée en deuxième partie de soirée le lundi en été (je ne sais plus quelle année) et j'ai vite accroché.

9782266199964.jpg

 Côté lecture, j'ai terminé le précédent et je suis repartie sur un Douglas KENNEDY que je n'avais pas encore lu : "Quitter le monde"

« Je ne me marierai jamais et je n'aurai jamais d'enfants. » Lorsqu'elle prononce cet arrêt, Jane a 13 ans. Le lendemain matin, son père aura fait ses valises. Hasard ? Coïncidence ? La culpabilité ne s'embarrasse pas de ces questions : toute sa vie, Jane s'en mordra les doigts.

De Harvard à Boston, des belles lettres aux manipulations boursières, tout ce qu'elle touche se dérobe, tout ce qu'elle aime lui échappe. Et lorsque, enfin, la vie lui fait un cadeau, c'est pour lui reprendre aussitôt. Alors Jane n'a qu'une obsession : fuir, n'importe où, hors du monde. Mais à vouloir le quitter, c'est lui qui vous rattrape...

Le début est un peu monotone, mais au bout d'une cinquantaine de page, l'action se met en place et ça y est, je suis accro...

Bon quoi d'autre encore ?

Ah oui les soldes ! et bien comme d'habitude, je ne les ferai pas car je déteste ça ! Et en plus je ne suis pas très douée, car les rares fois où j'y suis allée et bien en général, j'ai craqué pour des produits qui n'étaient pas en soldes justement, donc ce sera définitivement sans moi et j'irai faire les boutiques quand il y aura moins de monde.

Une petite photo pour finir : la neige sur la lavande du jardin. J'ai appelé cette photo "Sorbet à la lavande", ça lui va bien je trouve !

JANVIER-2011-2481.JPG


Publié dans SIMPLE WOMAN'S DAYBOOK

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vanessa 27/01/2011 21:19


J'ai lu le livre que tu es à lire et au début pareil, j'ai eu un peu de mal et au fil des pages, on a du mal à le lacher ! bonne lecture ;) bises


Artémis 19/01/2011 15:55


Je viens de commencer "Quitter le monde" de Kennedy. Je n'ai pas encore atteint la page 50 mais j'aime déjà bien. En général, j'apprécie cet écrivain.
En tout cas, la photo du sorbet à la lavande est très belle !
bravo pour le coup d'œil !